Nécessité du rêve, Nuit Magnétique 1992

3ème émission sur une série de 4 diffusée le 28 mai 1992

Montage d’entretiens avec Olivier Dejours, Michel Chaillou, Jean Noël Vuarnet, Bruno Mathon, Jean Louis Baudry et Jean Paul Goux sur leur relation au rêve. – le compositeur Olivier DEJOURS présente une scène du songe de Lady Macbeth extraite « Macbeth » de VERDI. – Michel CHAILLOU raconte comment il aime s’endormir en préparant ses rêves par la lecture. Il raconte ses rêves de navigateur solitaire et ses rêves récurrents, liés à l’enfance, les peurs et les bonheurs vécus dans les rêves. – Jean Noël VUARNET s’intéresse autant aux rêves qu’aux rêveries et fantasmes, qui sont pour lui l’étoffe de la création artistique. Il parle de ses rêves érotiques et du langage qui semble s’esquisser dans les rêves, raconte deux de ses rêves liés à son identité et à son travail d’écrivain et constate que ses obsessions, ses rêves et son travail s’entremêlent. Il raconte aussi la mort d’un de ses amis qui rejoint d’une certaine manière ses rêves. – Bruno MATHON parle d’une série de tableaux intitulée « Un cri m’éveille » et raconte comment le thème de la ville détruite qui y figure s’est imposé progressivement à lui. – Jean Louis BAUDRY conserve soigneusement tous les récits de ses rêves et leurs interprétations. Il parle aussi des liens qui existent entre ses rêves et son désir d’écrire et la matière de ses écrits. Il donne l’interprétation d’un rêve (texte lu par Jean THIBAUDEAU). – Jean Paul Goux, en tant qu’écrivain il ne trouve pas les rêves et les récits de rêves intéressants. Diffusion sur France Culture

Michel Chaillou