Audiovisuel

Au micro de France Culture en 1986

Radio

Voyage parmi les étoiles sérieuses
26 janvier 2002

Sur France Culture, une exploration du ciel intérieur dans le cadre de la série « Les histoires du Pince-Oreille ».

Collège Vaserman – feuilleton
2001

L’adaptation de Collège Vaserman mon roman théâtral, sur France Culture. Un feuilleton en dix épisodes. avec Claude Pieplu dans le rôle du pédagogue, Anne Kreis, Leila Bakhtiar, Gilles Gabay, Vincent Grass… et bien d’autres comédiens. Bruitage : Caroline Ledoux. Réalisation : Jean Couturier.

Descendre la Volga ou le voyage immobile
Eté 1992

Une improvisation en direct sur France Culture, du 31 août au 4 septembre 1992. Réalisation Jean Couturier. De la source du fleuve à son embouchure, à chaque escale montent des passagers d’époques différentes et cela s’achève par aujourd’hui et un colloque avec les saumons de la Caspienne.
A propos de ce voyage sur les ondes, lire l’entretien avec Laetitia Le Guay intitulé « L’écriture radiophonique est comme un campement nomade » (La lettre de Radio France, été 1992).

La France en zigzag
Août 1987

Une balade, l’été, sur France Culture. J’étais parti d’un texte d’un négociant suisse anonyme d’environ 20 pages. J’en sélectionnais un passage, une ou deux phrases, et je le dilatais le temps de l’émission.

Histoires hantées
1984

Chaque matin, à l’heure demi engourdie du réveil, alors que l’auditeur est encore un peu nocturne, quelqu’un (moi, en l’occurence) raconte une histoire inspirée, hantée par une oeuvre de la littérature. Il ne dévoile pas laquelle; au contraire, puisant dans les réserves de style de cette oeuvre, il la brouille, l’emmêle. A l’auditeur de découvrir le livre dont il s’inspire. Ce jeu dura vingt épisodes : vingt récits habités par l’ombre de Dickens, de Balzac, de Nodier … La solution était donnée à la fin de chaque émission.

Les derniers jours heureux
Noël 1977

Tous les soirs, du 24 décembre 1977 au 1er janvier 1978. Une improvisation en direct dans un programme spécial composé par Alain Veinstein. Réalisation coordonnée par Evelyne Frémy et Marie Rose Dérouet.

Ici les derniers jours heureux, un bateau, un livre, une voile ajoutée aux dernières heures de l’année. Il fait nuit noire. J’émets sur petite fréquence de rêve. Depuis le large des îles Marschall, à des centaines de milles à l’est de la Papouasie Nouvelle Guinée. Douze mois que je suis parti de France, 362 nuits par soleils nagés, lune et étoiles immergées, courants, danger des récifs. Mes pensées à force de baigner dans la saumure sont presque poissons … Ecoutez… »

Perdus dans la mer de Weddell
Août 1977

Un feuilleton en neuf épisodes réalisé par Jean Couturier, diffusé sur France Culture du 1er au 10 août 1977

Neuf hommes en perdition sur une banquise de l’Antarctique tentent, après le naufrage de leur navire l’Aventure, de gagner la terre ferme incarnée par plusieurs îles au large du continent antarctique. Ils s’aident dans leur progression angoissée successivement de chiens, de traineaux, d’embarcations, de rames, de voiles. Nous assistons à leur odyssée par le truchement d’un poste émetteur ne possédant aucun retour. Ils appellent sans savoir si on les entend. Ils appellent comme des sourds, au milieu de la glace chancelante, de la mer démontée, dans la rage du vent et des monstres marins. Pendant neuf jours, l’auditeur se trouve branché sur un effroi au pôle sud. Le hasard a fait que France-Culture, sur modulation de fréquence, a pu les entendre.

Tout finira bien. Ils seront sauvés.

A écouter dans les archives de l’INA

Avignon Coeur de lion ou les quatre samedis du roi Richard
Juillet 1977

Chanson de bruits et de voix avec la participation fortuite des habitants, le temps d’un festival. Aventure héroïque mêlée de prose et de vers, mise en musique par les rues, les places, le Rhône. Feuilleton inventé par une ville, avec l’aide bénévole et de tous les instants d’un rémouleur d’histoires, racommodeur de propos, et de ses machines. Douze épisodes d’un quart d’heure, trois par samedi, joués sans comédiens et réalisés par Janine Chollet.

Madame de Sévigné chante
5 décembre 1976

Une émission de l’Atelier de création radiophonique sous-titrée « ou quelques moments d’une préoccupation dramatique allant du château des Rochers au musée Carnavalet, en passant par le métro parisien ». La transcription en a été tentée dans un article paru dans Digraphe.

Madame de Sévigné, Radio-Récit, Digraphe 1976
Lire aussi « La radio, une valise oubliée », un texte de 1978


Télévision scolaire

Dès 1965 et jusqu’aux années 1980 Michel Chaillou a été producteur d’émissions de télévision à la radio-télévision scolaire où il a été un temps partiellement détaché. Grâce à la collaboration entre la Bibliothèque nationale de France et CANOPE (réseau de création et d’accompagnement pédagogique), certaines de ces émissions et leurs documents d’accompagnement sont maintenant consultables  sur Gallica.

Chateaubriand, chronologie d’un songe
1ère diffusion, 27 novembre 1965

Première émission de littérature, tournée en partie à Combourg. Diffusée sur la 1ère chaîne, puis rediffusée jusqu’en 1968. Réalisation, Jean Vidal.
La vidéo sur Gallica

La notice bibliographique

Gérard de Nerval ou le voyage avant la vie
1ère diffusion, décembre 1965

Serge Witta était réalisateur. Le Valois, le décor. La découverte du pays accompagnait celle de l’univers romantique de Gérard de Nerval.

La vidéo sur Gallica

La notice bibliographique

Le Nouveau Télémaque
feuilleton en cinq épisodes, 1ère diffusion avril 1967

Les aventures d’un collégien trop absorbé par la lecture du Télémaque de Fénelon. Ce « conte pédagogique » a été diffusé à partir du 17 avril 1967 et rediffusé les années suivantes. Titres des épisodes : 1-Vers l’Egypte, 2- L’île de Calypso, 3- Le port des naufrages, 4- Le Jeu de Troie, 5- Le Tartare. Réalisation, Serge Witta.

Dans le Bulletin de la radio-télévision scolaire :
la présentation du feuilleton par Michel Chaillou  (n°60 du 17 avril au 29 avril 1967)

le point de vue du décorateur Alain Gilbert (n°63 29 mai 1967)

Dans l’Humanité (3 mai 1967) l’article du journaliste Jean Rocchi :
« Quand la pédagogie devient « matière aventureuse », Les Aventures de Télémaque (revues et repensées) en feuilleton pour la télé scolaire. »

Et dans les Dossiers pédagogiques (2 mai 1967),  les suggestions d’utilisation des émissions par Michel Chaillou

Description I, II, III ou L’histoire qui n’existe pas
feuilleton en 3 épisodes, 1ère diffusion novembre 1968 

Un feuilleton pédagogique tourné à Saint-Pierre Quiberon.  L’histoire, dont on projette seulement l’ombre, est à inventer par les enfants. En effet, le corps du mystère manque à l’appel ! De nombreuses classes se sont prêtées au jeu  de 1968 à 1975 (voir l’article). Réalisation, Georges Bataille.

L’article de Michel Chaillou dans Média: techniques et moyens d’enseignement (avril 1969).
Quelques images de l’enquête légendées par Michel Chaillou dans le Bulletin de la radio-télévision scolaire
(n°72, mai 1968)

Histoire ramassée par terre, histoire suspendue en l’air, histoire jetée au feu, histoire racontée dans l’eau
série « l’enfant et son corps », 1 ère diffusion mai 1981

Brouillon du découpage de la première émission

Traité par Michel Chaillou en quatre fictions à destination de l’école élémentaire  le thème de l’enfant confronté à son propre corps. Emissions diffusées sur la 1ère chaîne les 4, 11, 18 et 15 mai 1981. Réalisation, Jacqueline Margueritte.

Michel Chaillou