Actualité

Ce qui arrive, ce qui est arrivé.

L’Académie de Bretagne et les Années folles

La dernière publication de l'Académie littéraire de Bretagne et des pays de la Loire

Titré Les Années folles, le Cahier 2021 de l’ Académie de Bretagne bat au rythme échevelé de l’après première guerre mondiale. Cette évocation de la  vie nantaise dans les années qui ont précédé la naissance de Michel Chaillou nous touche particulièrement. On y entrevoit notamment le théâtre Graslin,  l’établissement si lié à son histoire personnelle et à son imaginaire. De ce lieu sortit un soir sa grand-mère Alice avant qu’elle ne rencontre de l’autre côté de la place,  à la brasserie la Cigale, le gitan Donval, récit raconté dans La Fuite en Egypte.
C’est l’occasion de rappeler le lien privilégié entre Michel Chaillou et l’Académie de Bretagne. Devenu  membre d’honneur en 2005, il y a noué de solides amitiés  et a contribué à de nombreux cahiers. Depuis son décès, l’Académie lui

Petit déjeuner à la Radio suisse romande

Une archive audio de septembre 1989

L’exploration des archives sonores de Michel Chaillou continue. Dans celle-ci, datée de septembre 1989, il  partage le « Petit déjeuner » de Patrick Ferla à la RTS. Une conversation à bâtons rompus autour de La Croyance des voleurs qui a obtenu quelques mois auparavant le Prix des libraires.

 

 

Avec Jude Stéfan, compagnon du Chemin

Son "bon plaisir" sur France Culture en 1999 avec la voix de Michel Chaillou

Le poète Jude Stéfan est mort en novembre 2020. Il faisait partie des auteurs réunis par Georges Lambrichs dans sa collection « Le  Chemin » chez Gallimard. En hommage à l’écrivain, écoutons cette archive, l’émission  « Le Bon plaisir » que lui consacrait en juillet 1999 Jacques Munier sur France Culture.

Dans cet enregistrement  interviennent notamment Michel Chaillou et Jacques Réda, deux représentants du groupe Le Chemin qui se retrouvait chaque semaine à la table de Georges et Gilberte Lambrichs. A travers le portrait du poète d’Orbec  se devine la chaleur de ces  fameux « déjeuners » où littérature rimait avec amitié.

Ecouter le Bon plaisir de Jude Stéfan 

A propos du Chemin, rappelons l’ouvrage de Serge Martin : Les Cahiers du Chemin (1967-1977) de Georges Lambrichs. Poétique d’une revue littéraireHonoré Champion 2013, première grande étude sur la revue qui accompagnait la collection.

Serge Martin, l’universitaire, a une autre identité de poète : Serge Ritman. Un numéro spécial (n°72) de la revue en ligne NU(e), coordonné  par Yann Miralles vient de lui être dédié qui réunit de très nombreuses contributions sur plus de 400 pages.

Revue Nu(e) sur Serge Ritman

Une communication de Chiara Rolla sur « 1945 »

A suivre en ligne, le 12 décembre 2020, en italien

Chiara Rolla, l’auteur de Michel Chaillou arpenteur évasif, se penchera sur le récit autobiographique 1945 au cours d’un  colloque à l’Université de Gênes sur le thème:  « Souvenirs et oublis des guerres et traumatismes du XXe siècle ».

La rencontre est organisée par MemWar, blog de recherche du Département des langues et cultures modernes de l’Université de Gênes. Elle se tiendra en ligne du 9 au 12 décembre 2020.

L’intervention de Chiara Rolla intitulée « Mémoire filigrane / filigrane de la mémoire: 1945 par Michel Chaillou » est programmée le 12 décembre à 15 heures20. Bien que l’enseignante-chercheuse traductrice soit parfaitement bilingue italien-français, elle sera faite dans sa langue maternelle, l’italien.

La plateforme du colloque

Le programme

Georges Perec /Michel Chaillou : une estime réciproque

Archive audio : quand Georges Perec dit ses "affinités" avec Michel Chaillou

 

Interrogé en 1978 par Jacques Chancel dans l’émission Radioscopie après la parution de La Vie mode d’emploi Georges Perec évoque sa position dans le monde littéraire. Parmi les deux écrivains qu’il cite, figure Michel Chaillou qui avait publié deux années auparavant Le Sentiment géographique.

 

Cet extrait de l’émission évoquant sa « fascination » devant son écriture est particulièrement émouvant.

Les deux écrivains s’étaient connus autour de Roland Barthes, ils se fréquentaient et se lisaient avec une attention affectueuse.

La Princesse de Clèves lue et relue par Michel Chaillou

Extrait d'une émission de la série "Tire ta langue" d'Olivier Germain-Thomas

« Les mots de la passion« , ce thème proposé par l’écrivain et producteur de radio Olivier Germain-Thomas dans l’émission Tire ta langue de février 1987, conduisait tout naturellement à Mme de La Fayette. Michel Chaillou dit son admiration pour La Princesse de Clèves, essaie de définir sa langue abstraite et brûlante, langue de la « retenue forcenée » et du corps absent.  

Ecouter

Voir aussi l’article « Madame de la Fayette, une phrase pour un amour » (Les Nouvelles littéraires n°2633, 27 avril au 3 mai 1978)

Michel Chaillou arpenteur évasif vient de paraître

Aux Presses Universitaires du Septentrion, collection "Perspectives"

La première monographie consacrée à Michel Chaillou Michel Chaillou, arpenteur évasif  par Chiara Rolla, est en librairie depuis le 26 octobre 2020.

Ce livre attendu enrichit la bibliographie des ouvrages sur Michel Chaillou, ouverte avec le recueil dirigé par Pauline Bruley, Michel Chaillou, les voix retrouvées, Presses Universitaires de Rennes, 2018.

Remercions cette éminente chercheuse italienne de l’Université de Gênes pour son apport à la  connaissance d’une œuvre qu’elle ne cesse d’approfondir pour notre plus grand bonheur.

 

La présentation de l’éditeur

Sommaire

Une fenêtre ouverte sur le XVIIe siècle

Une archive audio de 1986, extraite d'une émission de France Culture consacrée à la langue du XVIIe siècle.

« Michel Chaillou, vous ouvrez une fenêtre chez vous et vous vous trouvez au XVIIe siècle? » à cette question posée par Olivier Germain-Thomas sur France Culture en 1986, Michel répond en dévoilant quelques aspects du « pays de son cœur ». Il s’exprime sur la préciosité injustement décriée, cette sublimation du langage qui fait que « l’amour devient son propre amant », émet le vœu d’écrire une anthologie des auteurs ignorés de la littérature française,  évoque quelques noms dont Chapelle et Bachaumont, Charles d’Assoucy, Pierre Thomas du Fossé.

Ce projet d’une histoire littéraire atypique trouvera sa réalisation quatre ans plus tard avec l’écriture du « Petit guide pédestre de la littérature française au XVIIe siècle »(Hatier, 1990), le premier des 24 volumes de la collection « Brèves Littérature » qu’il dirigera jusqu’en 1996.

L’ extrait donné ci-après est tiré d’une émission consacrée à la langue du XVIIe siècle. L’allusion à la parution du Rêve de Saxe aux éditions Ramsay permet de situer l’enregistrement au printemps 1986.

Archive audio : Michel Chaillou face à ses jeunes lectrices

Sur les ondes de France Culture, le 13 février 1985

Des lycéennes du Lycée La Fontaine racontent leur lecture de La Vindicte du sourd, roman d’aventures pour la jeunesse paru l’année précédente aux éditions Gallimard.

Une archive précieuse où l’on entend Michel Chaillou lire le début du livre. Le jeu de questions-réponses et  les réactions très fines des jeunes filles révèlent bien des choses sur la genèse du roman, l’intrigue, le décor, les personnages,  le rôle du style, etc. Le dialogue est orchestré par les deux producteurs de l’émission Le livre ouverture sur la vie, Monique Bermond et Roger Boquié.

Les Entretiens d’Etretat sous l’œil de Jean-Pierre Salgas

Numéro de juillet 2020 du magazine En attendant Nadeau

L’échange Chaillou-Roubaud replacé dans l’oeuvre des deux auteurs et dans le contexte littéraire des années 1990. Une éclairante mise en perspective par Jean-Pierre Salgas, critique littéraire et professeur d’histoire et théorie des arts. On lui doit notamment le cycle Penser la littérature aujourd’hui qui a accueilli en 1991 au Centre Pompidou le dialogue Bourdieu-Chaillou.

Lire l’article

 

 

1er avril 1983 avec Nicolas Hulot sur France Inter

Une nouvelle archive numérisée, publiée le 6 juillet 2020 sur YouTube

C’était en 1983, quand Nicolas Hulot animait sur France Inter les émissions « Virus « et « Les Fêlés ». Michel Chaillou venait de publier Domestique chez Montaigne dans la collection « le chemin » chez Gallimard . Il avait longuement fréquenté le pôle sud quelques années auparavant en écrivant en 1977 Perdus dans la mer de Weddell, un feuilleton radiophonique pour France Culture.

Dans des circonstances aujourd’hui oubliées le futur écologiste rencontra l’écrivain et ils montèrent ensemble ce poisson d’avril. Michel Chaillou prétendument revenu d’une expédition en Antarctique racontait au micro de Laurence Blondel et Nicolas Hulot sa découverte de « La Vallée de l’effort soutenu », verte prairie au milieu des glaces. Sa brillante évocation d’un voyage imaginaire trompa beaucoup d’auditeurs. A notre époque de réchauffement climatique elle prend une très curieuse actualité.

Cette archive sonore fait partie du fonds Chaillou de la BnF.

 

Ecouter l’émission

Voluminis, la ville des livres volubiles

Un texte de Michel Chaillou dans "Le Chemin continue" ,18 mai 2020


Voluminis la ville des livres volubiles
est le n°22 de la toute nouvelle collection de courts textes en ligne « Le Chemin continue » créée en avril dernier chez Gallimard par l’éditeur Alban Cerisier  en hommage à la célèbre collection de Georges Lambrichs « Le Chemin ». Une contribution hautement symbolique puisque c’est au Chemin qu’est paru le premier roman de Michel Chaillou, Jonathamour.

Ce texte choisi dans les archives de Michel Chaillou servait de guide de visite au Salon du livre de jeunesse de Montreuil 1993 qui avait pour thème  La ville, lieu d’enfances. Comme tous les  numéros du « Chemin continue » il est proposé  gratuitement à la lecture, cadeau de l’éditeur en cette période de confinement.

Lire le texte

Tous les titres du Chemin continue

Des « Entretiens » qui tombent à pic

7 mai 2020

C’est le titre de la double page que Libération consacre ce jeudi 7 mai aux Entretiens d’Etretat. La journaliste Frédérique Roussel souligne combien ce dialogue « insuffle en ce moment une sorte de petite brise bienfaisante. » Et de conclure : « L’humour, quelle que soit sa couleur, changeante comme le ciel normand, traverses ces chroniques. Il s’en dégage une sensation de légèreté et de prose joyeuse ».

 

A paraître, « Michel Chaillou, arpenteur évasif »

Un ouvrage de Chiara Rolla à paraître en juin 2020 aux éditions du Septentrion

Sous ce beau titre, Chiara Rolla, professeur à l’université de Gênes, nous entraînera dans les vagabondages de Michel Chaillou à travers les textes, les espaces, les époques. Cette universitaire italienne qui écrit en français, s’intéresse autant à la prose du XVIIe siècle qu’aux « stratégies narratives » du roman contemporain. Depuis sa contribution  au colloque de Gênes en 2001 où elle étudiait l’Astrée selon Michel Chaillou jusqu’aux récents colloques de Dunkerque et de Paris, elle ne cesse d’approfondir les multiples aspects de l’oeuvre commencée avec Jonathamour.

L’ouvrage à paraître en juin 2020 aux éditions du Septentrion dans la collection « Perspectives » sera le premier essai monographique consacré à Michel Chaillou.

En savoir plus

Michel Chaillou